Prekmurje, la région de Slovénie au-delà de la rivière Mur

Prekmurje, la région de Slovénie au-delà de la rivière Mur

Prekmurje, la région de Slovénie au-delà de la rivière Mur

Prekmurje (prononcé « Prek-mour-yé ») est, de part son histoire mouvementée, une région singulière qui la différencie des autres régions traditionnelles slovènes. Ses multiples influences ethniques ont forgé au cours de l’histoire une identité propre à cette région, au point d’être souvent désigné comme « à part » par les Slovènes. Elle se distingue en effet par de multiples caractéristiques culturelles et linguistiques, telles que son dialecte parlé par 80 000 locuteurs, sa minorité hongroise, ses spécialités culinaires comme le Gibanica, le jambon de Prekmurje, le Tünka et l’huile de pépins de courge. C’est la région située le plus à l’est de la Slovénie, bordée par l’Autriche au nord-ouest, la Hongrie au nord-est et la Croatie au Sud. Le pays ayant la forme d’une poule aux dires des Slovènes, Prekmurje y représente la « tête ». Littéralement, le nom signifie « Outre-Mur », dans la mesure où cette région est réparée du reste de la Slovénie par la rivière Mur. La ville calme de Murska Sobota, porte d’entrée et centre administratif de la région, est reconnue pour ses stations thermales avoisinantes. Pays principalement plat au sud, de magnifiques collines arborées s’étendent en directions des frontières hongroise et autrichienne, appelées Goričko (prononcé « Go-ritch-ko »).

Peuplée depuis l’âge de Pierre, cette région fut successivement incluse dans l’Empire Romain, le Royaume Ostrogoth (493-553 ap.Jc), le Royaume des Lombards (568-774), l’Empire avar de Pannonie, peuple turc ayant régné en Europe centrale jusqu’à la fin du VIIIe siècle puis reprise par le Royaume des francs. A la fin du Xe siècle, la région de Prekmurje fut envahie et placée sous l’administration du Royaume de Hongrie jusqu’au XVIe siècle, moment où ce Royaume fut divisée entre l’Empire Ottoman et la Monarchie des Habsbourg, qui gouverna l’Empire d’Autriche et Austro-hongrois de 1867 jusqu’à la fin de la première Guerre Mondiale en 1918.

Suite à la dissolution de la Monarchie des Habsbourg, la région de Prekmurje fut rattachée de fait à la République soviétique hongroise, cette dernière ayant été officiellement fondée le 21 mars 1919. Cependant, différents enjeux politiques troublèrent cette région qui se trouva rapidement tiraillée entre la République soviétique hongroise et les aspirations du Royaume des Serbes, Croates et Slovènes, qui deviendra plus tard la Yougoslavie. Le chaos de ces divergences en plus de la Révolution Hongroise de 1919 entraina la création d’un Etat éphémère, la République de Prekmurje, portée par le Parti Catholique. Sans puissant support de la population et rapidement réprimandée, l’armée communiste hongroise démantela la jeune République.

Parallèlement, la région pluriethnique de Transylvanie (principalement Roumaine, Hongroise et Allemande) entre la Hongrie et la Roumanie fut également le théâtre d’enjeux géopolitiques suite au démembrement de l’Autriche-Hongrie. C’est le 15 avril 1919 que débuta la guerre hungaro-roumaine suite à une offensive Hongroise contre l’armée roumaine. L’armée rouge hongroise fut vaincue le 1 août 1919 par les forces Roumaines soutenues par la France et la Serbie.    Profitant de ces troubles, l’Armée Serbe annexa la région de Prekmurje et le Traité de paix de Trianon, signé le 4 juin 1920, établit les nouvelles frontières Hongroises. Depuis lors, Prekmurje est une région pleinement intégrée à la Slovénie.

Laisser un commentaire