La Slovénie, premier pays à être élu destination verte

La Slovénie, premier pays à être élu destination verte

La Slovénie, premier pays à être élu destination verte

 

La Slovénie, petit pays situé au cœur de l’Europe où se croisent les Alpes, la Méditerranée et la Pannonie, est devenue le premier pays du monde à être nommé destination verte par l’association néerlandaise Green Destinations. Selon les critères de l’association, la Slovénie a obtenu 96 points sur 100.

 

L’association Green Destinations attribue les titres aux destinations touristiques durables. Leur évaluation comprend 100 critères qui sont basés sur les standards du Conseil mondial du tourisme durable et les indicateurs du tourisme européen de la Commission européenne. Si un pays souhaite recevoir ce titre, il doit mettre en place une stratégie pour le développement du tourisme durable qui inclut tous les aspects du développement durable comme la protection de la nature, des animaux et du patrimoine culturel. Par ailleurs, il doit aussi réduire sa dépendance à l'égard des combustibles fossiles, conserver son patrimoine culturel et promouvoir des produits locaux tels que l’huile de pépins de courge, l’huile d’olive d’Istrie, les saucisses de Kranjska etc.

img_0402-2

Lac de Bohinj

Mais comment la Slovénie a reçu ce titre ?

 

À chaque pas, la Slovénie surprend par sa diversité naturelle et culturelle. Elle est au sommet des pays européens comprenant la plus grande superficie forestière. Sa nature est considérée comme l’une de plus riches en Europe avec plus de 22.000 sortes de faune et de flore. De plus, la Slovénie est reconnue comme le pays de la « détente verte » en proposant des loisirs en plein air à toutes les saisons. C’est pourquoi les randonneurs, alpinistes, cyclistes et tous ceux qui aiment la nature sont comblés une fois sur place. En outre, la Slovénie est le pays du bien-être avec ses dizaines de sources thermales naturelles où chacun peut y oublier ses soucis. Enfin, la gastronomie et les vins slovènes viennent pleinement satisfaire les plaisirs gourmands et les divers évènements et festivals qui se déroulent tout au long de l’année sont idéals pour se distraire.

 

Pour conserver sa diversité et son unicité, la Slovénie a décidé de s’écarter du tourisme de masse, caractérisé par le développement des grandes villes urbaines et des grands complexes hôteliers qui ont les effets négatifs sur l’environnement. Au lieu de cela, elle a choisi de s’orienter vers le tourisme durable qui respecte l’environnement et protège le patrimoine du pays.

 

Grâce à cette décision, la Slovénie est aujourd’hui reconnue officiellement comme destination verte.

 

C’est aussi cette année que Ljubljana, la capitale slovène, a été nommée European Green Capital 2016. C’est également la deuxième fois qu’elle a été choisie parmi les 100 destinations touristiques les plus durables.

Laisser un commentaire